15 décembre 2013 ~ 0 Commentaire

C’est la fin : La débâcle du rire

C'est la Fin 1

« C’est la fin » est une comédie loufoque, « monty pythèsque » comme j’aime. C’était mon petit coup de coeur tout simplement parce que c’est du grand n’importe quoi et que c’est hilarant. Au commencement, je n’étais pas emballée du tout par les petites retrouvailles de deux comédiens Seth Rogen (Freaks and Geeks, En cloque mode d’emploi) et Jay Baruchel (En cloque mode d’emploi, The Trotsky) et encore moins par la super fiesta people chez James Franco. Ah, James Franco ! Sa présence seule rendait déjà l’histoire plus intéressante. Le pitch est simple, le gratin d’Hollywood est réuni chez James Franco pour la nouba du siècle. Seth et Jay se prennent la tête et sortent pour s’expliquer en allant à la superette du coin. Quand … stupeur et tremblements… des lumières surgissent de nulle part et aspirent les personnes autours. La zone est ensuite plongée dans le chaos le plus total, c’est l’apocalypse ! Les deux compères rentrent pour prévenir le autres, qui ne les croient pas. Un second tremblement va causer la panique et la mort de plusieurs stars que j’étais heureuse de voir disparaître, il y a des people comme Rihanna ou encore Emma Watson qui disparaissent très vite. Nous sommes entre mecs avec la réflexion et les états d’âmes  d’homo sapiens remplis de testostérones.

C'est la fin 2

Car seuls Seth Rogen, Jay Baruchel, Jonah Hill (En cloque mode d’emploi), Danny Mcbride (Tonnerre sous les tropiques), Craig Robinson (En cloque mode d’empli, la nuit au musée 2) et JAMES FRANCO ! Survive au massacre. C’est la fin du monde, il faut rassembler les vivres, collaborer mais surtout cohabiter et entre stars on se fait pas de cadeaux.  L’histoire est juste trop hilarante, les acteurs connus pour leur humour sont au top. Je donne une petite mention spéciale à James Franco, qui montre qu’il est le roi de l’auto dérision. Il nous fait rire tout en restant sexy dans son grand gilet oversize. Je ne vais pas rentrer dans les détails, car l’ovni ne s’explique pas, il se regarde. C’est simple, c’est bête, c’est le genre de film qui nous retient d’aller au pipi room, vous l’avez compris, c’est juste pour le rire.

Image de prévisualisation YouTube

 

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Cedricbneo |
Username17657 |
naruhina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jordonprvp
| Mycrazylifeiloveit
| Une vie pas comme les autres..