01 mai 2014 ~ 0 Commentaire

Light Novel où le roman facile à digérer

Si le Light novel est méconnu en France, au Japon il occupe une place aussi importante que les mangas. Le light novel, comme son nom l’indique est un roman, sauf que vous avez quelques illustrations qui cadrent l’imagination.

20140417_104727

20140417_105144

20140417_105402

Destiné aux jeunes adultes non pas pour la complexité des récits, mais tout simplement car il faut une bonne maîtrise de l’ensemble de l’écriture japonaise. La lecture est rapide, les paragraphes sont notamment constitués de dialogues qui rendent l’histoire plus vivante. Ces dialogues rendent aussi une adaptation en manga, en Drama, voir film live plus facile.  Les furigana sont moins nombreux voir inexistants dans un light novel. Les light novel à succès comme les mangas sont sérialisés, ils se voient même adaptés en mangas pour toucher un public plus large, ou ils sont consacrés par une adaptation animée. Vous en connaissez déjà des light novel à succès : La mélancolie de Suzumiya Harui, Fate Zéro, SwordArt Online, Tokyo Ravens etc. En France les éditeurs tels que Hachette, Glénat, Panini ont tenté de timidement à nous initier aux light novel. Mais d’autres plus téméraires ont bien l’intention de démocratiser le light novel en France. C’est le défi que s’est lancé light novel.fr qui souhaitent promouvoir le genre et devenir la première maison d’édition dédiée au light novel. Le challenge est de taille mais Lightnovel.fr  compte bien  bousculer nos mœurs. Je soutiens également ce projet, j’ai hâte de le voir prendre vie. Pour me rendre compte des contraintes, mais aussi parce que j’ai toujours voulue lire un light novel, je me suis acheté le 1er volume de Sword Art Online en version originale à la libraire Junku. 12 euros plus tard (ce n’est pas donné, import oblige), je me trouve devant mon petit bouquin.

SAO light novel cover

Le sens de lecture est japonais, dés les premières lignes je me rends compte que mon manque de connaissance des kanji me fait défaut. Du coup, je lis une phrase sur deux, des dialogues. Les illustrations sont moins nombreuses que ce que je pensais, c’est bel et bien un roman. Je suis contente d’avoir vu l’animé avant sinon la lecture des 500 pages aurait était difficile. Pour tout vous dire je ne l’ai même pas encore fini ! (Honte sur moi). Pour moi, la contrainte de ce genre d’ouvrage réside dans la mise en page. Il y a des images à insérer, les paragraphes doivent être clairs et concis.

20140417_104808

20140417_104815

En japonais, il y a une belle cadence imposée par de dialogues en « match de ping pong ». Sera t-il possible de faire de même en français ? Mises à part les adaptations éventuelles de light novel existant en français, j’aimerais surtout voir la naissance d’œuvres originales made in France, d’un nouveau genre d’auteurs !!!!  Dans tous les cas si vous voulez en savoir plus sur le light novel n’hésitez pas à visiter le site de lightnovel.fr

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Cedricbneo |
Username17657 |
naruhina |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jordonprvp
| Mycrazylifeiloveit
| Une vie pas comme les autres..